Bunia: un chef de guerre comparaît

Le chef de guerre

Kawa Panga Mandro a comparu ce lundi 11 juillet devant la justice à Bunia. Il est accusé

entre autres de détournement d’argent et de trafic illégal d’armes, indique

radiookapi.net.

Aux arrêts depuis le 9 avril, le seigneur de guerre Kawa est

aussi accusé de l’arrestation et de la détention illégale du professeur Ntumba Luaba, ancien

ministre des Droits humains et du détournement de 9 000 dollars américains de l’Etat

congolais.

Le prévenu avait sollicité en vain une mise en liberté provisoire. Le

tribunal de Grande Instance de Bunia ayant repoussé deux demandes dans ce sens. L’audience

de ce lundi a duré près d’une heure. Elle a été consacrée au réquisitoire et au plaidoyer de

la défense. Me Modeste Mangene Ngoli, avocat de Kawa, a demandé aux juges la libération sans

condition de son client pour vice de procédure. L’épouse de l’inculpé parle, elle, d’une

détention politique. Elle évoque l’amnistie pour faits de guerre.

Pour sa part, le

ministère public maintient les chefs d’accusation et demande que Kawa soit jugé conformément

à la loi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner