Bukavu: 85 ex-combattants FDLR et leurs familles rapatriés au Rwanda

Au total 155 personnes dont 44 civils du camp de rassemblement de Luvungi sont retournées au Rwanda ce jeudi 15 décembre par la frontière de Bugarama. Elles ont été remises aux autorités rwandaises par la section DDRRR de la Monuc et le comité de pilotage du gouvernement congolais, indique radiookapi.net

Les combattants hutus rwandais ont scandé des chansons pour exprimer leur joie de rentrer au pays, après tant d’années d’exil. Parmi eux, le général autoproclamé Amani Amahoro Jerribald. Initiateur de ce camp de rassemblement, il prône l’application de la déclaration de Rome. Pour lui, le retour volontaire est un processus : «Nous avons continué à discuter, à parler, à revoir les conditions souhaitées par les FDLR pour leur rapatriement. Nous savons que le minimum nécessaire pour nous permettre de rentrer était réuni »

Le général Amani considère qu’il est temps de s’adapter à la logique pacifiste qui est, selon lui, une logique internationale.

Walimba Katangila, représentant du gouvernement a pour sa part indiqué que ce processus commencé le 12 octobre avec le regroupement des ces combattants FDLR devrait se poursuivre. «Tous les combattants ont pris conscience qu’il y a un temps pour faire la guerre et un temps pour la paix. Mais dans un laps de temps, ils ne peuvent pas tous comprendre de la même manière. Voila pourquoi ils viennent en petits groupes»

Walimba a reconnu que le comité de pilotage n’accédait pas à tous les milieux des FDLR. Mais le processus atteindra son objectif, a-t-il rassuré. Le rapatriement de ce jeudi est le troisième de la série commencée le 12 octobre dernier.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner