Ituri: des tracasseries administratives dénoncées au poste de Tchomia

Tchomia est un poste portuaire du lac Albert. Il est situé à plus de 50 kilomètres au sud de Bunia. Mais ce poste risque de voir ses activités se réduire à cause des tracasseries administratives, notamment la multiplicité des taxes infligées aux opérateurs économiques et des services qui y opèrent. Une situation que dénonce la Fédération des entreprises du Congo (FEC) à radiookapi.net

Outre les quatre services officiellement reconnus, l’Ofida, l’Office congolais de contrôle (Occ), l’Immigration, la Quarantaine et Hygiène, 17 autres services opèrent illégalement au poste de Tchomia, indique la FEC. Tous exigeraient de l’argent. « Quand les marchandises viennent de l’Ouganda, chaque service veut percevoir sa taxe. Et si tous ces services ne sont pas servis, le commerçant n’est pas autorisé de sortir sa marchandise. Chaque service demande 10 dollars au commerçant», témoigne Constant Bubulenga, président de la FEC/Ituri.

La multiplicité de taxes risque d’influer négativement sur les prix des marchandises. Contacté à ce sujet, le commissaire de district adjoint en charge de l’Economie et des Finances exhorte les opérateurs économiques à la résistance. Pour Dieudonné Rwabona, on ne peut percevoir des taxes sans quittance ou un autre document comptable. Cela veut dire que l’argent n’entre pas dans la caisse de l’Etat. Il va dans les poches des individus, dit-il, avant de demander aux opérateurs économiques de résister et de saisir l’autorité compétente. L’autorité de district affirme que le gouvernement a entamé le processus de réglementation des services au niveau des frontières pour l’installation d’un guichet unique.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner