Nord-Kivu: les habitants de Kitshanga, transporteurs des fardeaux

La localité de Kitshanga est à plus de 80 kilomètres au nord-ouest de Goma. Ses habitants dénoncent la pratique qui consiste à transporter les effets des militaires, souvent sur plusieurs kilomètres. Parmi ces militaires dits “non brassés”, un reporter de radiookapi.net a distingué les alliés à Laurent Nkunda.

« Nous souffrons beaucoup, nous ne pouvons pas marcher plus de deux kilomètres sans qu’un militaire ne nous oblige à transporter ses effets. Ils nous font transporter même de sac des haricots et autres sur des collines et si vous n’y arrivez pas, ce sont des coups de fouets que vous recevez sur le dos. Moi, j’ai été obligé de transporter leur fardeau jusqu’à Bwiza en pleine forêt… C’était tellement lourd qu’il m’a été difficile à le transporter jusqu’à destination. Au retour, j’ai marché seul pendant la nuit, et les militaires m’arrêtaient à chaque barrière érigée sur la route. Ils me demandaient d’où je venais et moi je répondais que se sont leurs collègues qui m’ont fait transporter leurs effets. De retour à la maison, je suis tombé malade pendant une semaine», témoigne un jeune, victime de cette pratique

Les autorités locales de cette localité confirment les faits. Elles demandent au gouvernement de s’impliquer pour rétablir la paix à Kitshanga.

« Les habitants disent la vérité. Les militaires leur font transporter de force leurs effets et s’ils essaient de se rebeller ou de refuser, ces militaires les fouettent. Les habitants viennent ici régulièrement pour se plaindre et dénoncer qu’ils sont tracassés et tabassés par des militaires, mais qu’est-ce que nous nous pouvons faire ? Nous sommes contraints de vivre avec ces militaires. Nous avons peur de leur dire quoi que ce soit, étant donné qu’ils se comportent comme les maîtres du lieu. Nous ne demandons qu’au gouvernement de nous venir en aide pour la sécurité. Que ces militaires soient remplacés et qu’on nous envoie d’autres qui peuvent nous sécuriser», se plaint l’un des responsables

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner