Scrutin proportionnel : candidats indépendants pas d’accord

La loi électorale encore sous examen au parlement n’arrange pas les candidats indépendants aux prochaines élections. Le Réseau des acteurs du développement (Rad) monte au créneau et s’oppose au scrutin proportionnel prévu pour les législatives. Pour le Rad, la loi électorale favorise les partis politiques au détriment des indépendants, rapporte radiookapi.net

Joint au téléphone, Jean Bamanisa, l’un des cadres dirigeants du Rad, dénonce «la tentative de discrimination et attire l’attention de l’opinion sur l’inégalité de traitement, la préférence déloyale que le législateur voudrait imposer dans la loi électorale .» Pour lui, le scrutin des listes ouvertes à une seule voix préférentielle avec l’application de la règle du «plus fort reste» pour les circonscriptions à plus d’un siège est de nature à défavoriser le candidat indépendant par le mécanisme de report automatique des voix.

Par conséquent, le Rad soutient le système des listes ouvertes à un vote à la majorité simple pour tous les candidats, soutient-il.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner