Matadi : malades mentaux, soins difficiles

L’unique centre d’accueil et de traitement de malades mentaux de Matadi, dans le Bas-Congo, n’a qu’une capacité de 10 lits. Ce qui rend difficile la prise en charge de ces malades de cette province, selon le Dr Niati Vangu, le responsable dudit centre, rapporte radiookapi.net

Cet hôpital est situé dans l’ancien bâtiment de l’ancienne Gécamines commerciale, derrière l’Alliance congolaise de Matadi, en ville basse. En plus de sa capacité d’accueil limitée, la structure manque des psychotropes et des médicaments appropriés, rares et coûteux sur le marché de la ville portuaire.

Au niveau de l’hôpital général de référence de Kinkanda, il existait jusqu’en 2000, un pavillon des malades mentaux. Faute d’équipements, ce pavillon a été cédé à l’Institut supérieur médical de Kinkanda depuis septembre dernier. Jusqu’à sa cession, il n’avait aucun lit, ni matelas, ni bureau pour la consultation des malades. Le Docteur Niati Vangu affirme qu’ un programme sera mis en place pour qu’au niveau des 31 zones de santé, les hôpitaux de référence soient capables de soigner les malades mentaux.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner