Budget 2008 : les syndicats de l’administration publique associés aux travaux de réaménagement

La Commission économico- financière de l’Assemblée nationale examine, à partir de ce lundi, le projet du budget de l’Etat 2008 en vue d’y apporter des modifications nécessaires avant son adoption. A la demande du président de la chambre basse, les syndicats de l’administration publique vont être associés à ce travail, rapporte radiookapi.net

9 centrales syndicales du personnel de l’administration publique de la RDC prendront part à ce travail, parmi lesquelles, la Dynamique de l’Enseignement supérieur et universitaire, le Synecat (Syndicat national des enseignants des écoles conventionnées catholiques), le Synamac (Syndicat national des magistrats du Congo) qui n’a pas encore reçu d’invitation, et d’autres.

Toutes ces organisations syndicales saluent l’initiative du président de l’Assemblée nationale et espèrent ainsi, par leur participation aux travaux, faire entendre leur voix pour que soient dégagées suffisamment de ressources financières au profit de l’agent de l’administration publique. L’application du barème de Mbudi pour tous les agents et fonctionnaires de l’Etat constitue l’objectif premier que va défendre le Synecat. La Dynamique de l’Enseignement supérieur et universitaire insiste, pour sa part, sur la reconnaissance par le gouvernement du statut particulier des fonctionnaires de ce ministère. Le Synamac, de son côté, attend les retombées pour le personnel de ce secteur, des recettes produites par les cours et tribunaux, en plus de l’indépendance judiciaire.

Il y a lieu de rappeler que ces derniers temps, le gouvernement est confronté à des mouvements sociaux dans les secteurs de l’Enseignement supérieur et universitaire, de la Santé publique, l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel. Tous ces secteurs attendent beaucoup du budget 2008.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner