Lubumbashi : fraude minière, controverse autour des exportations de Comisa

Près d’une semaine après avoir été interdits d’exporter des minerais à Sakania, au Katanga, les responsables de Comisa réagissent. D’après eux, leur entreprise est en règle avec l’Etat congolais et paie toutes les redevances,rapporte radiookapi.net

A titre indicatif, Comisa [Compagnie minière de Sakania] a payé, taxes et impôts confondus, 37 millions USD à l’Etat congolais, affirme Raphaël Ngoy, directeur technique de Comisa. POur lui, l’interdiction d’exportation imposée par le gouvernement congolais engendre un manque à gagner à son entreprise.

De son côté, le ministre provincial des Mines, M. Mumba Gama, répond que l’entreprise Comisa est interdite d’exportation des minerais pour fraude massive à la mine de Kishiba et exportation des minerais bruts. « Tous ces camions et tous ces minerais trouvés entreposés là bas n’ont aucun document, ni de l’Ofida ni de l’OCC ni de la Banque centrale ni même du ministère des Mines », a-t-il déclaré, avant de réaffirmer que cette entreprise organise délibérément la fraude. « En Zambie, cette société respecte toutes els conditions que l’Etat zambien a imposées. Au Congo, elle se comporte comme si Kishiba et Lonshi sont des territoires conquis », a accusé le ministre provincial des Mines.

La semaine dernière, le vice-ministre national des Mines accompagné du gouverneur de la province du Katanga en mission à Sakania, avait décidé de suspendre l’exportation des minerais produits par Comisa.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner