Kinshasa : insécurité, Kalamu face au phénomène « Kuluna » et « Torchon »

Des bandes de jeunes organisées en gangs profitent de l’obscurité occasionnée par des coupures intempestives d’électricité pour dépouiller, sous menaces de l’arme blanche, de paisibles passants de leurs biens de valeur dans les rues de la commune de Kalamu. Cela s’appelle phénomène « Kuluna » et « Torchon », rapporte radiookapi.net

Ces bandits commettent leurs forfaits au moyen de machettes ou de tessons de bouteilles. Un habitant du quartier Kauka décrit de quelle manière ils opèrent: « C’est un phénomène qui date de très longtemps, et qui se passe souvent la nuit. Ces jeunes gens se cachent dans des coins obscurs des avenues, munis de machettes ou de bouteilles. Quand ils voient quelqu’un venir, ils surgissent et lui arrachent ce qu’il a comme biens de valeur, et s’il résiste, ils le blessent. Même lorsque la police vient mettre la main sur eux, quelque temps après, ils sont libérés après avoir payé.

De son côté, l’autorité municipale de Kalamu parle de quelques cas isolés de ce phénomène et affirme que la situation est dans l’ensmble calme dans toute sa juridiction. “ Nous n’allons pas crosier les bras. Nous travaillons ensemble avec la population pour démanateler tous ces réseaux et mettre fin à leur existence“, a déclaré le bourgmestre de cette commune.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner