Kikwit : fin de formation de 31 enfants soldats démobilisés

Enfants soldats

Enfants soldats

14 filles et 17 garçons sortis de groupes armés ont terminé vendredi leur formation pour la réinsertion. 104 autres enfants éparpillés dans les districts du Kwilu et de Mai-Ndombe avaient bénéficié de cette formation organisée par l’ONG Projet Intégré pour le droit de la personne dans les Entités Nationales (Piden), avec l’appui de l’UNICEF , constate radiookapi.net

Selon le directeur provincial du PIDEN, Placide Mukwa, le premier exercice a consisté en la cartographie des opportunités de réinsertion. Le deuxième fut la formation sur la gestion des activités génératrices de revenus. Enfin, il y a eu l’apprentissage professionnel.

A l’issu de cette formation, la plupart des filles ont choisi la couture. Les garçons ont opté pour la menuiserie, la maçonnerie, le métier de chauffeur et les activités de petit commerce. Ils attendent tous, pour le moment, les kits professionnels promis par l’UNICEF .

Dans le district de Maï- Ndombe, plusieurs réinsérés ont choisi la pêche artisanale. Ils ont reçu de l’UNICEF des pirogues et des filets. Ce qui marque la fin du processus de formation des ex-enfants soldats pour leur réinsertion sociale dans le Bandundu. Ils étaient 130 au total. Le directeur du projet a souligné qu’il a été demandé à tous ces enfants re-localisés à Oshwe, Olobo, Nioki, Kikwit et Kimbinga de prendre leurs vies au sérieux, et d’avoir toujours à cœur les notions de savoir-vivre en société.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner