Pétrole : la production congolaise est symbolique, selon le ministre L. Mende

La Flambée de produits pétroliers sur le marché international est loin de profiter à la RDC. Selon le ministre des Hydrocarbures, Lambert Mende, la production nationale étant symbolique ( trente mille barils/jour), la République Démocratique du Congo est plutôt victime de cette flambée au même titre que tous les autres pays importateurs nets de l’or noir, rapporte radiookapi.net

Pour le ministre des Hydrocarbures, comparée aux autres pays producteurs, la production congolaise des produits pétroliers est insignifiante. Certains pays produisent jusqu’à deux millions ou quatre millions de barils/jour, a-t-il précisé à Radio Okapi.
« Nous nous considérons comme victimes de cette flambée des prix de produits pétroliers au même titre que les autres pays importateurs nets de leurs consommations », a souligné Lambert Mende. A la question de savoir quel est le volume de la production nationale au regard de la multiplication de forages sur la côte atlantique, le ministre des Hydrocarbures a indiqué qu’un audit pétrolier producteur a été mis en place par le gouvernement à cet effet.
« Nous avons recruté un cabinet international qui travaille avec mon ministère et avec Copirep pour essayer d’établir le volume réel de la production. Donc, je ne saurais pas vous répondre avant que l’audit n’ait déposé ses conclusions », a-t-il répondu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner