Kilo Moto : Okimo demande la révisitation du contrat avec Ashanti Gold Kilo

La représentation de l’Office d’Or de Kilo Moto de Bunia, Okimo, dénonce les irrégularités constatées dans les clauses des contrats signés avec ses partenaires notamment la société minière Ashanti Gold Kilo, AGK en sigle. Dans un colloque organisé le vendredi dernier sur l’évolution des travaux de la révisitation des contrats effectués à Kinshasa en février dernier, ils ont déploré notamment la réduction de 70 pourcent de quote-part de l’Okimo dans le capital social, l’occupation de plus de 6000 kilomètres carré de sa concession non concédée par la convention initiale et le gel de certains gisements. Selon le président de ce colloque, cette situation entraîne un manque à gagner important pour l’entreprise et l’Etat congolais, rapporte radiookapi.net

La direction de l’Okimo à Bunia reproche à la société minière Ashanti Kilo Gold, AGK de rabattre de 51 pourcent à 13 pourcent la quote-part de l’Okimo dans le capital social sans aucune justification. Le loyer d’amodiation dont le montant n’a jamais été payé depuis 2004 est également revu à la baisse de 2 millions de dollars américains à 1 millions 500 milles dollars américains. Le bureau de l’Okimo à Bunia déplore également l’occupation illégale d’une partie de concession 40 d’une superficie plus de 6000 kilomètres carrés et le gel des gisements par la société minière AGK. Selon le président du colloque, ce contrat qu’il qualifie de léonin a paralysé les activités de l’Okimo. Les outils de production se sont détériorés, environs 1700 agents de l’Okimo sont également renvoyés au chômage depuis plus de trois ans. Le directeur des opérations de Ashanti Gold Kilo à Mungwalu, cité minière à 80 kilomètres au nord de Bunia, rejette toutes allégations. Il a indiqué que le gouvernement a mis en place un panel qui va revoir tous les contrats miniers y compris celui qui lie AGK à l’Okimo. S’il y a des irrégularités le gouvernement va les arranger.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner