Kinshasa-Brazzaville : lancement de la campagne synchronisée contre la poliomyélite

Polio

Polio

Le coup d’envoi de cette campagne a été donné ce jeudi à Kinshasa devant la maison communale de Barumbu. Elle va durer trois jours. La délégation de Brazzaville concernée par l’opération n’a cependant pas fait le déplacement de la rive gauche du fleuve Congo.Environ 7 millions d’enfants âgés de 0 à 5 ans en RDC sont concernés par cette campagne de vaccination. Il s’agit d’une première phase qui va du 15 au 17 mai. La prochaine phase aura lieu un mois plus tard, indique radiookapi.net

En RDC, elle concerne 10 provinces. Les deux Kassaï ne sont prgrammés parce que, selon le ministre de la Santé, il a été constaté que la poliomyélite attaque plus les enfants vivant dans les zones traversées par le fleuve Congo.

D’après l’Organisation mondiale de la santé, cette nouvelle campagne s’explique par le fait que 2 nouveaux cas étaient enregistrés cette année à Rusthuru, au Nord-Kivu, et à Kisangani, en province Orientale. Actuellement la RDC est considérée comme le réservoir de la poliomyélite, selon l’OMS. Et la synchronisation avec le Congo d’en face s’explique par un cas qui a été enregistré en République centrafricaine et qui serait importé en RDC. D’où l’urgence d’une riposte dans la région pour éviter la contagion. La RCA sera concernée par la deuxième phase.

Selon l’OMS, un enfant malade peut contaminer 200 autres. La voie orale constituant le moyen essentiel de transmission. rnCette campagne de lutte contre la poliomyélite s’accompagne de la supplantation en vitamine A et le Mebendazole contre les vers intestinaux.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner