Kinshasa : MLC et PPRD ne s'accordent pas à l’assemblée provinciale

Les députés provinciaux MLC ont claqué la porte de la plénière de mercredi. Pour cause, la divergence sur la constitution des commissions devant enquêter sur la gestion de l’exécutif de Kinshasa, indique radiookapi.net

Le député Marius Gangale, président du groupe parlementaire de l’opposition et membre de la commission économico-financière à l’assemblée provinciale de Kinshasa explique la situation : « Nous nous sommes pas mis d’accord avec nos collègues du PPRD qui ne veulent pas qu’on puisse créer des commissions d’enquête pour le contrôle parlementaire. Ils croient que si nous allons en contrôle parlementaire, nous allons découvrir les failles de la mauvaise gestion du gouvernement provincial. Cela peut pousser soit à la démission, soit à une motion auprès du gouverneur. Mais ce n’est pas ça l’idée des députés provinciaux de l’opposition. En plus, nous avons constaté que le gouverneur n’a pas respecté son programme. Il y a eu plusieurs chantiers qui sont aux arrêts, également la dette publique qui, l’année passée, était de 800.000 USD. Aujourd’hui, la dette publique de la province est à 15 millions USD ».

De leur côté, les députés PPRD estiment que le moment n’est pas favorable pour le faire. Ils préfèrent d’abord qu’une question orale soit adressée aux ministres provinciaux en charge de l’économie et du budget. Et c’est par après qu’on pourrait envisager autre chose. L’honorable Dunia donne la position de l’AMP : « Les députés de l’AMP savent que ce point entre en jeu avec la commission d’enquête qui devait commencer par la question orale avec débat. Le bureau devait inviter le ministre provincial des finances et de l’économie pour venir éclairer les députés. Parce que nous avons jugé des informations pour revenir dire qu’on n’a pas eu ça ? Non, c’est la démarche que l’AMP a proposée ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner