Rutshuru: manifestation dans les rues de Kiwanja

Deux à trois mille personnes ont manifesté mardi matin dans les rues de la cité de Kiwanja, près de Rutshuru, à 70 kilomètres au nord de Goma. Les manifestants ont visé les installations de la Monuc dont ils exigent le retrait de la localité tampon de Mutabo, à 7 kilomètres de Rusthuru-centre, pour laisser place aux militaires FARDC qui s’en étaient retirés dimanche dernier à la suite d’un accord entre les deux parties, rapporte radiookapi.net

Des sources administratives locales indiquent que la plupart des manifestants étaient des déplacés venus de camps situés autour de Kiwanja. Ils ont barricadé les voies publiques avec des pierres et des pneus brûlés, paralysant ainsi la circulation. Bilan de ce mouvement, au moins 5 blessés dont 2 par balles. Ces derniers ont été conduits au centre de santé de la place, selon des sources médicales. Les auteurs des tirs ne sont pas encore identifiés.

Selon la Monuc, les manifestants s’en sont pris également à ses véhicules, particulièrement à son convoi qui conduisait d’autres blessés à l’hôpital de Rutshuru. Ils ont aussi menacé d’envahir le camp des casques bleus indiens de la Monuc, si ceux-ci ne se retirent pas de Mutabo afin d’y laisser revenir les FARDC.

La semaine dernière, des combats ont opposé dans cette localité l’armée régulière aux éléments du CNDP de Laurent Nkunda. Ces affrontements avaient causé au moins 6 morts de part et d’autre. A la suite d’un accord entre les deux parties, la Monuc a pris le contrôle de Mutabo.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner