Kalima : la centrale de Rutshurukuru, 2 turbines réhabilitées

L’entreprise ITS, chargée de l’électrification de la ville de Kindu, vient de réhabiliter deux turbines de la centrale hydroélectrique de Rutshurukuru à Kalima, cité minière située à 101 kilomètres au nord-est de la capitale du Maniema. Selon le responsable de cette entreprise à Kindu, la production du courant électrique va à coup sûr s’améliorer, rapporte radiookapi.net

Selon le responsable de l’entreprise ITS, l’ingénieur Unga,avec cette réalisation, la puissance du courant s’améliore et passe de 3 500 à 5 250 kilowatts. La même source indique que la fourniture irrégulière du courant électrique observée ces jours est due à la saison sèche, qui fait baisser le niveau de l’eau.
Pour résoudre ce problème, la Sakima, avec l’appui du gouvernement provincial, doit faire appel aux plongeurs en vue de déboucher la vanne du principal bassin de retenue d’eau, le bassin n° 5 ou B 5. En effet, ce bassin, l’unique maintenant bouché sur les 7 qui existent, renferme plus de 4 millions de m3 d’eau sur 10 millions dont on a besoin pour le fonctionnement normal de la centrale. Pour l’instant, la centrale fonctionne avec moins de 40% de sa capacité.
Les travaux de réhabilitation de deux turbines ont été financés par le Fonds de promotion de l’industrie, FPI. Ce financement s’élève à 300 000 dollars américains. Le lancement officiel des travaux de cet ouvrage par le gouverneur de province remonte au 23 avril dernier.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner