Exploitation du bois : le gouvernement revisite 156 titres forestiers

Une commission interministérielle installée mercredi va réexaminer 156 titres forestiers couvrant plus de 20 millions d’hectares, soit le tiers de la surface exploitable en RDC. Selon le ministre de l’Environnement, au terme de cette opération, les titres fonciers qui ne correspondront pas aux exigences de la loi seront retirés à leurs attributaires, rapporte radiookapi.net

L’objectif de cette mesure, a souligné le ministre José Endundo, est d’atteindre une meilleure rentabilité du secteur forestier dans le budget de l’Etat et les structures décentralisées. La commission interministérielle est souveraine dans ses décisions, a-t-il relevé, ajoutant que lui-même en tant que ministre du secteur, est lié à ces décisions. D’après lui, désormais, les concessions forestières seront attribuées pou une durée plus longue. Ce qui rendra le certificat plus bancable, a-t-il laissé entendre.

Greenpeace accuse

Par ailleurs, Greenpeace s’insurge contre le système d’évasion fiscale grâce au moyen de la sous facturation des bois, mis en place par des groupes forestiers opérant en RDC. Dans un rapport publié mercredi, l’organisation internationale Greenpeace met en cause, notamment la firme Danzer, accusée de blanchir ses profits à l’étranger pour échapper à la fiscalité locale. En d’autres termes, ces firmes déclarent à des valeurs plus basses, les grumes en RDC alors qu’à l’extérieur, les prix appliqués sur les marchés internationaux pour les mêmes grumes sont de loin supérieurs. Cela constitue, selon Greenpeace, un manque à gagner évalué à plus de 8 millions d’euros pour la République Démocratique du Congo.

Réagissant aux accusations de Greenpeace, la firme Danzer les qualifie d’absurdes et de populistes. D’après Danzer, Greenpeace cherche à ternir sa réputation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner