Masisi: les forces de la Monuc stoppent l'avancée du CNDP

opération mixte de sécurisation Monuc-FARDC

opération mixte de sécurisation Monuc-FARDC

Les casques bleus de la Mission onusienne en RDC sont intervenus vendredi en appui avec des hélicoptères de combat dans le Masisi pour contraindre les troupes du CNDP (Congrès national pour la défense du peuple) de Laurent Nkunda de se retirer après une tentative de prise de contrôle de la cité de Masisi, située à quelques 60 Km de Goma, au Nord-Kivu, selon un communiqué de la Monuc rendu public le même vendredi, rapporte radiookapi.net

Selon la même source, au terme de cette intervention, les troupes du C.N.D.P se sont effectivement retirées. « Nous avons encore prévenu, notamment le CNDP de ne pas avancer vers le centre des populations, nous n’acceptons pas que les populations soient menacées par un groupe armé quelconque. Malheureusement, nos avertissements n’ont pas été pris en compte, on a dû repousser le CNDP avec les forces de certaines positions. Comme on a fait d’ailleurs à Kirotshe, et d’autres endroits », a expliqué Alan Doss, en réaction à cette situation. Le Représentant du Secrétaire général de l’Onu en RDC a prévenu que ce serait la même chose pour tout autre groupe armé. « Je pense, le plan de désengagement envisage un désengagement complet de tous les groupes armés, je pense que c’est très important que ce soit connu, clair et ferme », a-t-il souligné. Dans quel cadre la Monuc est-elle intervenue ? Réponse d’Alan Doss : « Nous sommes intervenus sous notre mandat qui nous exige de protéger des civils en danger imminent. Et on l’a fait, comme on l’a fait il y a plusieurs fois ces deux dernières semaines. Je pense que, nous ne voulons pas évidemment faire couler le sang, mais en même temps, nous avons la responsabilité devant les Nations Unies qui nous a été confiée par le Conseil de sécurité. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner