RDC: les projets chinois bloquent l'accord avec le FMI

Les projets chinois empêchent toujours la signature d’un accord entre le FMI et la RDC. Une délégation du Fond monétaire Internationale a achevé mardi une visite de deux semaines à Kinshasa. Comme en juillet dernier, l’institution de Breton Wood et la RDC n’ont toujours pas la même compréhension sur les garanties que donne Kinshasa aux projets chinois, indique radiookapi.net

Alors que les autorités de Kinshasa estiment que les garanties ne sont qu’un soutien moral qui n’implique pas d’endettement, le FMI, lui trouve que les projets chinois peuvent grossir la dette congolaise. Le FMI prévoit donc des études sérieuses sur l’impact des projets chinois avant tout nouvel accord avec la RDC.
Brian Ams, chef Afrique du FMI : « Il faut, en droit, cette étude de faisabilité pour qu’on puisse avoir tous les éléments nécessaires avec la confirmation de cet exercice technique. Concernant la situation pour les gisements, le cuivre et le cobalt sont là. Le niveau de cobalt, du cuivre qui reste dans le gisement pour qu’on puisse mieux comprendre exactement les relations entre ces gisements, la valeur et le projet pour les infrastructures. Le joint venture doit payer à l’avenir et le répayement de dette de ce grand projet parce que, normalement, les recettes vont arriver au niveau de budget pour qu’on puisse au niveau du gouvernement gérer et décider exactement comment on doit utiliser les recettes de l’Etat. Dans ce projet, il y a une liaison entre ces recettes et le répayement des services de l’Etat pour la deuxième phase de projet de l’infrastructure. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner