Goma : Mashako Mamba plaide pour la scolarisation des enfants déplacés

Enfant dans un camp de déplacés de guerre

Enfant dans un camp de déplacés de guerre

Aucun enfant des familles déplacés n’est jusqu’à ce jour admis dans les écoles depuis la rentrée scolaire 2008. C’est ce qui ressort d’une série de mission effectuée dans des zones théâtres d’affrontement en territoires de Masisi et Rutchuru par le coordonnateur de la commission humanitaire au Nord et Sud Kivu au sein du programme Amani, rapporte radiookapi.net

Le Professeur Mashako Mamba lance un cri d’alarme. Selon lui, si le gouvernement et d’autres partenaires de l’éducation ne se penchent pas sur la question, l’avenir des enfants congolais risque d’être compromis : « Avec la situation de Rutchuru, Masisi et Kalehe, nous avoisinons 2 millions de déplacés. Et je ne pourrais pas hésiter à dire que nous avons presque un demi million d’enfants en âge scolaire qui, pratiquement aujourd’hui, sont sacrifiés dans les provinces du Nord et Sud Kivu. Mais aujourd’hui, je peux affirmer qu’il n’y a aucun enfant déplacé qui étudie. Je pense qu’en comptabilisant sur cette centaine de milliers d’enfants, le nombre ne dépasse pas 50. Il y a là un génocide intellectuel qui est évident. Il serait souhaitable que le gouvernement organise cette scolarisation pour les enfants autochtones l’avant midi, et l’enseignement des enfants déplacés dans l’après midi. »

Le professeur Mashako pense que le gouvernement doit assumer sa responsabilité conformément à l’esprit de la constitution, qui prévoit le droit des enfants à l’éducation et à la gratuité de l’enseignement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner