Goma : psychose de guerre, les habitants fuient la ville

Mouvements des populations à Goma

Mouvements des populations à Goma

La psychose provoquée, il y a deux jours, par une probable prise de la ville de Goma par les éléments du CNDP a occasionné un déplacement massif de familles dans les villes voisines, notamment vers Bukavu et Gisenyi, au Rwanda voisin, remarque radiookapi.net

Cette situation s’illustre par la quasi absence de bateaux sur le quai du port de la SNCC à Goma. Les responsables affirment que sur les 12 bateaux opérationnels au port de Goma, deux seulement sont en accostage. Selon Mukendi Kalala, chef de port, un intense mouvement du trafic maritime entre Goma et Bukavu a été observé depuis le début de cette semaine. Il affirme aussi que les propriétaires des bateaux ont du évacuer vers Bukavu. Ce qui confirme le départ de plusieurs milliers de familles à destination du Sud-Kivu.

Les mêmes responsables de la SNCC/Goma parlent aussi d’une paralysie des activités portuaires depuis le début de cette semaine. Ils craignent également le prolongement de l’interruption du trafic commercial entre le Nord et le Sud-Kivu.

De l’autre coté, des centaines d’habitants de Goma ont déjà franchi la frontière entre le Rwanda et la RDC pour s’installer dans la Ville frontalière de Gisenyi au Rwanda. Cette information vient d’être confirmée ce matin par les services de migration de Goma.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner