Lubumbashi : Gécamines et Regideso en conflit autour d'un projet de forage des puits d'eau

La direction de la Gécamines, Générale des carrières et des mines du Congo, a décidé de forer ses propres puits d’eau dans ses sites des villes du Katanga. Un projet que la Regideso, Régie nationale de distribution d’eau, est déterminée à combattre, rapporte radiookapi.net

Le projet de forage des puits d’eau dans les sites de la Gécamines a été décidé par le comité de gestion de l’entreprise et avalisé par son conseil d’administration. Objectif : palier au déficit de la desserte en eau par la Regideso et se préparer à affronter la crise financière qui s’annonce. Aussitôt dit aussitôt fait : la Gécamines est vite passée à l’action. Des engins sont déjà à pied d’œuvre en dépit des protestations de la Regideso. Cette dernière oppose deux arguments principaux. Primo, la Gécamines est débitrice de la Regideso pour un montant de 26 millions de dollars américains. Et secundo, un arrêté du maire de la ville de Lubumbashi rendu public récemment interdit tout forage en milieu urbain sans autorisation. Pour ces raisons, la Regideso se croit en droit de s’opposer au projet de la Gécamines étant donné que celui-ci marche sur ses plates bandes. La Gécamines de son côté entend concrétiser son projet et n’est donc pas disposée à se plier. En guise de représailles, la Regideso a coupé, depuis jeudi, la fourniture d’eau au domicile de l’administrateur délégué général de la Gécamines et annonce d’autres coupures aux domiciles d’autres cadres de cette entreprise. Un bras de fer est ainsi engagé par les deux sociétés du portefeuille de l’Etat.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner