Dungu : pour contrer la LRA, la société civile plaide pour un changement de stratégies des FARDC

La société civile de Dungu demande aux autorités militaires congolaises de revoir leurs stratégies de combats contre les LRA pour sécuriser la population. Elle souligne le fait que les attaques des éléments de la LRA contre les civils en territoire de Dungu et ses environs se sont multipliées depuis le début de l’opération militaire conjointe RDC, Ouganda et Sud Soudan dans cette région, rapporte radiookapi.net

Selon le président de la société civile, la population locale est victime quotidiennement d’exactions de ces éléments de LRA qui commettent meurtres, pillages et enlèvements.

Phelicien Balani indique aussi qu’un groupe de la LRA a fait irruption samedi au village de Namboli, à environs 80 kilomètres de Dungu centre, et torturés certains civils : « Il faut repenser toute la stratégie parce, vraiment, ça ne marche pas. Pour nous, i faut de la bonne guerre, au lieu de s’atteler aux bombardements qui ont beaucoup de conséquences sur la population, parce qu’ils sont disséminés en petit groupes partout, dans toutes nos forêts ici. Alors, l’insécurité est devenue généralisée. La population civile n’est pas suffisamment protégée. Un petit groupe a surgit hier dans l’après-midi à Namboli et a encore tabassé les gens là-bas. Maintenant, la tendance est de se regrouper dans les milieux où il y a des militaires. Mais avec cette concentration de personnes dans les milieux urbains, il y a la faim parce qu’ils n’ont pas les moyens d’accéder à leurs champs, d’autant plus que la LRA surgit surtout dans les périphéries. La ville devient difficile et intenable. »

Selon la société civile de Dungu, la plupart des habitants du territoire de Dungu et ses environs ont fui leurs villages et se sont regroupés dans les localités où se trouvent les positions des FARDC notamment à Doruma, à Faradje et Dungu centre dans le district du Haut Uélé.

Nagero : 7 morts et un petit porteur détruit, nouveau bilan des affrontements entre FARDC et LRA

Des combats ont eu lieu vendredi dernier à la station de Nagero, dans le parc national de la Garamba, en district du Haut Uélé, entre FARDC et rebelles ougandais de la LRA. 7 personnes ont étö tuées et un avion petit porteur détruit lors de ces affrontements. Un bilan avancé ce dimanche par la société civile de Dungu. Selon son président, ces combats avaient également provoqué des mouvements de populations civiles vers d’autres localités.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (103)
Elections (90)
Ebola (85)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)