Kinshasa : syndicalisme, des membres de la CCT détenus à l’ANR

Le syndicat “Centrale congolaise du travail” (CCT) dénonce la détention illégale de ses membres par l’Agence nationale de renseignement (ANR). Le secrétaire général de cette organisation syndicale l’a affirmé mardi au cours d’une conférence de presse à Kinshasa, rapporte radiookapi.net

L’un des membres de la CCT détenu répondrait au nom de Pépé Nginamau. « Le camarade Nginamau est dans le cachot de l’ANR. Il a été enlevé. Sans convocation. Il est accusé de faux et usage de faux qu’on ne lui montre pas », a laissé entendre Modeste Kayombo, secrétaire général du syndicat. « Nous avons été à la primature où on nous a confirmé qu’il est à ANR. Il est sous enquête. Et au lieu de le déférer devant le parquet, on le garde là bas, ça nous inquiète », s’est plaint le syndicaliste. D’après la même source, deux autres membres de la CCT seraient portés disparus. Selon Modeste Kayombo, ses camarades seraient persécutés à cause de la dénonciation, par son syndicat, des détournements des deniers publics au ministère de l’Economie et commerce extérieur. « La CCT constate qu’il y a impunité due aux détournements des deniers publics entretenus par le ministère de l’Economie et commerce extérieur, et par ce fait là, on tient à museler les syndicats », a-t-il expliqué.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner