Mbuji-Mayi : les députés provinciaux rejettent une résolution sur le code de bonne conduite

L’assemblée provinciale du Kasaï-Oriental se prépare à mettre en place des commissions d’enquêtes parlementaires. Dans l’entre-temps, les députés provinciaux de cette institution ont rejeté ce week-end une résolution proposée par l’un d’entre eux, portant code de bonne conduite des membres de ces futures commissions, rapporte radiookapi.net

L’initiateur de cette résolution et d’autres députés provinciaux anti-corruption voulaient, par le projet de ce code de bonne conduite, mettre des garde-fous pour que lors des enquêtes parlementaires, les membres des commissions ne tombent pas à la tentation des avances et cadeaux qui leur seraient offerts. La majorité de leurs collègues n’ont pas eu la même lecture. Ils ont purement et simplement rejeté le projet pour inopportunité, estimant que les députés sont censés être honorables. Le projet de la résolution stipulait, entre autres, que le député provincial doit refuser et dénoncer toute avance ou tout cadeau remis par un responsable d’une institution ou d’une entreprise publique dans le cadre d’une enquête parlementaire. Mais pour le président de l’assemblée provinciale du Kasaï-Oriental, François Kabala, même sans cette résolution, les députés qui se compromettraient se verraient appliquer le décret portant code de conduite d’un agent public. Donc, dans tous les cas de figure, l’épée de Damoclès reste suspendue au-dessus des têtes des futurs membres des commissions parlementaires.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner