Nord-Kivu : 60 000 retournés de Rutshuru et Lubero bénéficient d’une assistance du CICR

Les déplacés au Nord-Kivu

Les déplacés au Nord-Kivu

D’anciens déplacés récemment retournés dans leurs milieux d’origine ont bénéficié, vendredi dernier, d’une assistance du Comité international de la Croix Rouge (CICR) constituée notamment de semences et d’outils aratoires. Le CICR espère aider ainsi ces personnes, environ 60 000, à reprendre leurs activités agricoles et améliorer leur situation alimentaire, rapporte rdaiookapi.net

Beaucoup de ces personnes étaient dépouillées de leurs biens pendant les conflits et sont loin des zones de production agricole. Ce qui a nécessité l’intervention du CICR. Selon Olivier Martin, chef de la sous délégation de cette organisation à Goma, des centaines de milliers d’autres personnes sont encore déplacées dans les deux Kivu. D’où son appel aux parties en conflit de respecter les populations civiles locales.

« C’est juste un rappel de leurs obligations, c’est-à-dire, chaque partie au conflit, y compris des groupes armés qui ne seraient pas étatiques, nationaux ou étrangers, ont des obligations de respect envers les populations locales, que ce soit le droit à protéger leurs sources de revenus, la production agricole ou autre, et aussi, respecter l’intégrité physique, la dignité de ces populations », a-t-il plaidé. « Tout ce qu’on peut souhaiter pour la région, c’est simplement qu’il y ait une restauration de l’autorité de l’Etat, nous souhaiterions, notamment, pouvoir voir se déployer plus rapidement la police nationale qui, elle, est responsable de garantir la sécurité des populations », a conclu Olivier Martin.

Par ailleurs, en coordination avec le PAM, le CICR distribuera de la nourriture aux mêmes familles, afin de répondre à leurs besoins immédiats jusqu’à la prochaine récolte, ont laissé entendre les sources.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner