Doruma : plus de 18 000 déplacés en situation humanitaire critique

La situation des déplacés à Doruma, poste d’encadrement administratif à plus de 600 kilomètres au nord-est de Kisangani, en Province Orientale, demeure préoccupante. C’est ce que déclare le responsable de la Caritas Dungu, au terme d’une rencontre avec le comité de soutien aux déplacés tenue ce vendredi dans cette ville. Pour ce comité, aucune aide en vivres et non vivres ni même en médicaments n’est encore parvenue à Doruma depuis le regroupement en décembre dernier des déplacés dans cette partie de la province, rapporte radiookapi.net

L’insécurité qui règne dans cette partie de la Province Orientale empêche les humanitaires de voler au secours de ces déplacés. Plus de 150 tonnes de vivres et non vivres du Programme alimentaire mondial, PAM et un lot important de médicaments, don de l’Unicef, ainsi que l’aide du gouvernement central traînent à Dungu centre. Des cas de décès d’enfants sont déjà signalés, souligne le comité de soutien.

Selon Will Adrama, président des déplacés de Doruma rencontré à Dungu centre, ces déplacés sont abandonnés par les autorités du pays : « C’est vraiment honteux. On s’était mobilisé pour accueillir les membres du gouvernement provincial qui arrivaient pour palper les réalités que connaît Doruma. Ils ont arrivés, mais ils ont seulement survolé l’aérodrome de Doruma et sont repartis. C’est la deuxième fois. Nous avons regretté, car partout, qu’ils descendent, à Bunia par exemple, mais pas à Doruma. Peut-être. Nous sommes rejetés, nous ne sommes pas une partie du Cong ? »

Pour l’instant, déclare l’abbé Comert, responsable de la Caritas diocésaine de Dungu, le meilleur moyen pour atteindre ces déplacés est de convoyer ces dons à partir de Kampala en passant par le Sud Soudan. Une décision prise par l’équipe de coordination Ocha/Dungu, affirme-t-il.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner