Ituri : le greffier de la CPI échange avec la population de Bogoro et de Kasenyi

Silvania Arbia, greffier de la CPI

Silvania Arbia, greffier de la CPI

Silvana Arbia, greffier de la cour pénale internationale, a visité jeudi les localités de Bogoro et Kasenyi, respectivement à 25 et 55 kilomètres au sud de Bunia. Dans ces deux villages, l’autorité judiciaire de la CPI échangé avec la population locale, autant sur le fonctionnement de la cour que sur les affaires actuellement en examen à la CPI, rapporte radiookapi.net

Dans les deux localités de l’Ituri, les habitants sont venus nombreux s’entretenir avec l’autorité judiciaire de la CPI. A un habitant de Bogoro qui voulait savoir ce qu’est un génocide, ou encore un massacre, et où l’on pouvait placer les tueries de Bogoro, le greffier de la CPI a répondu en ces termes : « Le génocide n’est pas parmi les crimes dont Katanga et Ngundjolo ont été chargés. Les massacres ne sont pas des génocides, ni des crimes contre l’humanité, ni des crimes de guerre. »

Silvana Arbia a ensuite tenu à expliquer le choix de Bogoro et de Kasenyi pour sa première visite en Ituri : « Vous savez que ces lieux ont été le théâtre de crimes gravissimes, sur lesquels la cour est entrain de mener des enquêtes, de faire des procès, de protéger des victimes. Donc c’est le théâtre des évènements qui sont en examen à la cour. »

Cette première rencontre entre le greffier de la CPI et les habitants de Bogoro et de Kasenyi était aussi marquée par la projection vidéo de quelques extraits du procès Thomas Lubanga à la CPI.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner