Accord sur la protection des investissements : «la France peut aujourdh'hui s'engager en RDC»

Lambert Mende Omalanga, ministre de Communication et des médias, et porte-parole du gouvernement

Lambert Mende Omalanga, ministre de Communication et des médias, et porte-parole du gouvernement

Un accord sur la sécurisation des investissements français au Congo a été signé jeudi entre la RDC et la France, en marge de la visite éclair de Nicolas Sarkozy. Que signifie cet accord et quel est son contenu ? Lambert Mende, ministre de la Communication et médias, et porte-parole du gouvernement l’explique à radiookapi.net

Lambert Mende explique : « Il s’agit d’une forme d’assurance que les deux parties accordent aux investisseurs qui ont eu beaucoup d’hésitation au cours de ces dernières années à s’engager dans notre pays à la suite des événements comme les pillages, les différentes guerres et d’autres événements du genre. Ils avaient perdu leurs mises sans que rien ne puisse leur garantir de rentrer dans leurs frais ».
Donc, aujourd’hui, avec cet engagement, poursuit le ministre, la France a décidé de soutenir la République démocratique du Congo en participant à cette garantie qui permet aujourd’hui aux investisseurs de s’engager en RDC et ainsi de contribuer à la reconstruction nationale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner