FMI : « le déséquilibre macroéconomique bloque la réduction de la dette congolaise »

Logo du FMI

Logo du FMI

La RDC devra encore attendre avant la conclusion d’un accord formel avec le Fonds monétaire international. Les négociations avec la délégation du FMI n’ont pas permis de trouver un accord de principe pour la réduction de la dette extérieure de plus de 10 milliards de dollars. Raison objective avancée : le déséquilibre macroéconomique. Les discussions autour de ce programme d’allégement de dette devront se poursuivre le 25 avril au cours de la réunion à New York, indique radiookapi.net

Officiellement, c’est un écart de 100 millions de dollars entre les dépenses intérieures et les recettes qui font retarder cette échéance à la RDC. Le cadre macroéconomique est en déséquilibre du fait des effets exogènes dus à la crise mondiale, mais aussi à la suite d’un manque de rigueur dans l’exécution budgétaire. Il faudra rééquilibrer ce cadre macroéconomique en trouvant au plus vite les 100 millions de USD. Disposer de ces fonds permettra de poursuivre les discussions sur la conclusion d’un accord triennal de principe en avril. Ce dernier devra être présenté au conseil d’administration du FMI en juin. Mais il faudra aussi, d’un autre côté, poursuivre les reformes. L’évaluation des mesures susceptibles de rééquilibrer le cadre macroéconomique pourra intervenir en septembre. C’est elle qui déterminera si la RDC peut voir, oui ou non, sa dette réduite de plus de 10 milliards à un milliard de dollars.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner