Kinshasa : 24 avril 2009, l’UDPS évalue 19 ans de multipartisme en RDC

Joseph Kasa Vubu, Joseph-Désiré Mobutu, Laurent-Désiré Kabila, Joseph Kabila

Joseph Kasa Vubu, Joseph-Désiré Mobutu, Laurent-Désiré Kabila, Joseph Kabila

Depuis le 24 avril 1990, cela fait exactement 19 ans depuis que le feu maréchal Mobutu avait prononcé son discours consacrant le multipartisme en RDC. Une date considérée par de nombreux observateurs comme le retour à la démocratie et au pluralisme syndical. L’occasion pour l’Union pour la démocratie et le progrès social, UDPS, ainsi que d’autres organisations de la société civile, d’organiser une série d’activités, constate radiookapi.net

La commémoration s’est ouverte par un point de presse tenu jeudi après-midi au siège de l’UDPS à la 12ème rue Limete. Le secrétaire général de ce parti, Alexis Mutanda, a rappelé la longue lutte pour la démocratisation de la société congolaise, des pendus de la pentecôte, aux massacres des chrétiens du 16 février 1992, en passant par la lettre des 13 parlementaires, les actions du groupe Amos, ou les sermons du cardinal Malula.

Alexis Mutanda a également salué le combat des journalistes pour la liberté d’expression. En outre, des journées de réflexion sont prévues au siège de l’UDPS, vendredi et samedi, en vue d’évaluer le combat pour la démocratie depuis le 24 avril 1990.

Des syndicalistes, des activistes de droits de l’homme et d’autre ONG de la place prendront la parole, selon le programme de l’UDPS. Le clou des manifestations aura lieu le dimanche, avec une messe d’action de grâce en mémoire des victimes de la démocratie, à la paroisse saint Joseph de Matonge. Là même où des chrétiens avaient été tués le 16 mai 1992, lorsqu’ils réclamaient la réouverture des travaux de la conférence nationale souveraine.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner