Sud-Kivu : 250 combattants du groupe Simba Maï-Maï attendus à Kalehe

Le centre de regroupement de Kalehe dans le Sud-Kivu a accueilli lundi 250 combattants Maï-Maï du groupe Simba. D’autres groupes armés actifs dans le même territoire, en l’occurrence, les groupes Kiricho et Pareco, y sont également attendus au courant de la semaine, rapporte radiookapi.net

Selon l’administrateur de Kalehe, 16 tentes sont disponibles pour accueillir les candidats au regroupement. La sécurité autour du centre est assurée par la Monuc, indique la même source. Et sur place dans ce centre, les équipes de la structure militaire d’intégration des FARDC sont déjà présentes.
Leur rôle consiste à enregistrer les combattants et à sélectionner ceux qui doivent intégrer directement l’armée régulière et ceux qui doivent passer au centre de brassage. Le secrétaire permanent du programme Amani au Sud-Kivu renseigne que ce sont ceux qui ont des armes qui passent à l’intégration accélérée après avoir été testés.

Les autres combattants qui ne sont pas munis d’armes seront confiés au PN-DDR (ex-Conader) ainsi qu’au programme Amani.

Ensuite, ces combattants non armés seront orientés au centre de brassage soit à Luberizi au Sud-Kivu soit à Kitona dans le Bas Congo. C’est cette phase qu’on appelle l’intégration classique.

Concernant les Simba, un de ses responsables a précisé que les combattants du groupe visés par l’opération de ce jour sont rassemblés sur l’axe Mudaka-Miti-Katana, et d’autres se trouvent sur place à Kalehe.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner