Situation sécuritaire au Sud kivu : les Lega habitant Kinshasa donnent de la voix

La province du Sud Kivu

La province du Sud Kivu

Les communautés Lega de Shabunda, Walikale, Mwenga et Mpangi, habitant dans la capitale congolaise, viennent de faire une déclaration de protestation à la suite des massacres et tueries commis par les FDLR et autres groupes dans leurs territoires. Ils parlent d’une « cabale feutrée » ourdie contre le peuple Lega, appelle le gouvernement de la République à étendre son autorité à l’ensemble du pays, et invite la Monuc à se déployer dans tous ces territoires pour sécuriser la population civile, rapporte radiookapi.net

L’essentiel du message de cette communauté de Kinshasa a été lu par M. Itindja, porte-parole. Ce dernier a évoqué « plus d’une centaine de personnes civiles » assassinées, et « des villages entiers entre Hombo et Musenge vidés de leurs habitants ». « Eu égard de ce qui précède, nous dénonçons et condamnons très vigoureusement la cabale feutrée ourdie contre le peuple Lega. Invitons le gouvernement de la République à tout mettre en œuvre pour étendre l’autorité de l’Etat sur l’ensemble de la République, dont les territoires du peuple Lega, victimes des atrocités des FDLR. Exigeons en outre du gouvernement la traque effective suivie du rapatriement rapide et sans condition des FDLR et leurs dépendants encore présents dans l’espace Lega vers leur pays d’origine. Nous demandons, enfin, à la Monuc, de se déployer dans les quatre territoires Lega pour sécuriser la population civile. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner