Sud-Kivu : les FDLR frappent encore à Bunyakiri, 5 morts et une centaine de maisons incendiées

Les habitants d'un village fuyant les FDLR

Les habitants d'un village fuyant les FDLR

Plus de cent maisons des différents villages ont été incendiées les deux derniers jours dans le territoire de Kalehe, à Bunyakiri, au cours des attaques, notamment à Mulonge et Ciriba, attribuées à des hommes identifiés comme des FDLR. Un témoin fait également état de 5 morts et de quelques personnes enlevées par les assaillants, rapporte radiookapi.net

Ces attaques ont eu lieu, d’abord, dans la nuit du 24 au 25 mai dernier dans Bunyakiri, à Mulonge où plus de 100 maisons ont été incendiées par les assaillants, ensuite à Ciriba dans la nuit du 25 à mardi 26. Arrivé mercredi matin, un habitant témoin de ces attaques a indiqué que 5 personnes auraient été tuées à Ciriba et d’autres emmenées dans la forêt. Ces attaques ont occasionné aujourd’hui un grand mouvement de la population qui fuit les villages de Mubugu, Museni, Musunguti, Mulongwe, Bitale et d’autres. Des milliers d’habitants sont actuellement entassés sur trois axes, selon l’autorité territoriale, notamment sur la route nationale numéro 3, à Bulambika, et une grande partie dans le groupement de Mbinga et Rwabika, Bushushu et Mushebere où les FARDC sont présentes.

Les autorités militaires et administratives de la place de la région n’ont cependant pas confirmé le bilan humain de 5 morts. Elles disent avoir dépêché de équipes à Bunyakiri.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner