Mbuji Mayi : vols répétés du maïs à Mabaya

Champ de maïs

Champ de maïs

Les agriculteurs du site de Mabaya à 60 kilomètres au nord de Mbuji Mayi dénoncent plusieurs cas de vols de leurs produits champêtres. Près de 1 000 hectares de maïs et de manioc sont dévastés par des voleurs, toujours d’après ces agriculteurs. Le ministre provincial de l’Agriculture et Elevage appelle l’autorité territoriale locale à sécuriser ces champs qui permettent de lutter contre la crise alimentaire dans la région, rapporte radiookapi.net

880 hectares de culture vivrière et 50 hectares des semences améliorées de l’Association des agricultures de Mukumbi avec l’appui de la Caritas, sont victimes de vol. Pierre Kitabundi, coordonnateur de cette ONG, indique que les champs sont pillés et d’importantes quantités de vivres sont emportés par des voleurs dont la provenance serait la ville de Mbuji mayi et autres centres environnants.
Les propriétaires des champs crient au secours car les résultats de la récolte risquent d’être médiocres, indique la même source.
Le ministre provincial de l’Agriculture lie ces incidents à l’exode urbain, un phénomène en cours provoqué par la baisse des activités de diamants. Il demande aux autorités territoriales de Lupatapata et chefs des villages de s’impliquer dans la sécurisation des champs pour la promotion de la sécurité alimentaire.

Mabaya est l’un des sites agricoles le plus importants de la province du Kasaï Oriental. Plusieurs personnalités et associations y exercent des activités champêtres à la faveur de la fertilité de son sol.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner