Masisi : encore un mouvement de déplacés

Visite de camps des déplacés

Visite de camps des déplacés

Les autorités du chef lieu du territoire de Masisi constatent un nouvel afflux des déplacés depuis mercredi dernier, à environ 80 kilomètres au nord ouest de Goma. Selon ces sources, ce nouveau mouvement résulte des menaces sécuritaires provoquées par les FDLR à Nyabiondo, à une trentaine de kilomètres plus au nord, rapporte radiookapi.net

D’après la société civile de Masisi, le mardi dernier, le jour anniversaire de l’indépendance, les FDLR ont dirigé des obus sur cette localité. Une femme a perdu un bras. Par la suite, affirme cette source, ces combattants ont envoyé des tracts dans la région parlant d’un éventuel assaut contre les positions FARDC. Ce qui a provoqué une panique au sein des habitants de Nyabiondo, Kahutu et Kishonja. Ces autorités ajoutent que ces déplacés ont rempli pratiquement toutes les écoles et églises de Masisi centre.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner