Assemblée nationale : l’opposition crie à la tricherie et claque la porte

François Mwamba, député MLC

François Mwamba, député MLC

Le débat général sur le projet du budget 2010 présenté samedi par le Premier ministre Adolphe Muzito a été reporté à ce lundi. L’opposition qui a boycotté le sujet a claqué la porte estimant que le Bureau de l’Assemblée nationale a triché en inscrivant cette matière à l’ordre du jour de la plénière, rapporte radiookapi.net

Après la présentation par le Premier ministre du projet du budget, une motion d’un député soumise au vote a proposé que le débat soit renvoyé à ce lundi. Le temps de permettre aux élus de s’imprégner de la quintessence de la matière, mais aussi à l’opposition qui avait claqué la porte de revenir sur sa décision. « Il faut que nous donnions du temps au Bureau pour rencontrer nos collègues de l’opposition afin qu’ils reviennent. Voilà en fait la passerelle, que par notre motion, nous avons faite à l’Assemblée nationale », a expliqué l’auteur de la motion, le député Albert Puela de l’Alliance pour le renouveau du Congo, membre de l’AMP.

Pour l’opposition et quelques membres de l’AMP qui ont boycotté la présentation par le Premier ministre du projet de budget, le Bureau a annoncé un faux résultat du vote pour départager les députés sur le sujet qui devait être abordé à la plénière de samedi. François Mwamba, député et président du groupe parlementaire de l’opposition explique : « Les députés nationaux respectueux de la légalité expriment leur désapprobation à la décision du Bureau en suspendant leur participation aux discussions sur le projet du budget 2010 jusqu’à l’ouverture du débat sur l’état d’exécution du budget 2009. » Donc, pour l’opposition, on ne peut pas examiner le budget 2010 sans au préalable évaluer l’exécution du budget précédent.

Après avoir soumis les deux thèses au vote, le Bureau a annoncé que la majorité des députés (par une voix) avaient opté pour l’examen du budget 2010. Un résultat faussé, selon l’opposition qui a ainsi décidé de claquer la porte. Pour Aubin Minalku, député de l’AMP, l’attitude de l’opposition ne s’explique pas : « C’est de bonne guerre, peut-être pour eux, c’est une pratique peu louable, insolite, même si les préoccupations de l’opposition peuvent être objectives à certains égards, mais ce n’est pas de cette façon là qu’on se comporte en démocratie. » rn rnQuant à la motion de défiance contre le Premier ministre, l’Assemblée nationale estime que c’est un acquis, elle sera vidée, sauf imprévu, le mercredi prochain.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (174)
Ebola (67)
FARDC (56)
Beni (31)
Unpc (29)
FCC (27)
Ceni (26)
Lamuka (25)
Sécurité (24)
Corruption (23)
ADF (23)
Kinshasa (23)
Ituri (23)
UDPS (22)
Monusco (21)