FARDC : à Mbandaka, un capitaine accusé de viol par une voisine militaire

Symboles de justice

Symboles de justice

Une femme militaire, elle-même officier FARDC de la 3e Région militaire, accuse un capitaine de viol. les faits se sont passés à Mbandaka, dans la province de l’Equateur, et la plaignante qui a saisi la Monuc précise que les faits se seraient passés à la cité des officiers, rapporte radiookapi.net

Selon cette plaignante, le capitaine Claude Bangbae, son voisin, serait entré dans sa maison et l’aurait projetée sur son lit avant de la déshabiller de force. Il aurait tenté sw l’étouffer au niveau du cou alors qu’elle se débattait en criant.Finalement, grâce a l’intervention des voisins qui l’entendaient crier, la dame a pu être secourue. Toutefois, elle s’en est tirée avec des blessures au visage. Cette dame militaire galonnée dit craindre que l’affaire ne soit étouffée par la hiérarchie militaire qui, selon elle, néglige sa plainte. Elle en veut pour preuve le fait qu’aucune procédure militaire n’a encore été entreprise, alors que l’incident date d’il y a cinq jours, et les faits ont été portés à la connaissance de ses chefs.

De son coté l’auditeur militaire de garnison de Mbandaka, le capitaine José Lingwema, affirme que son institution n’a été saisie de ce dossier que vendredi dernier. Aussitôt informé, ajoute-t-il, l’auditorat militaire a ouvert un dossier judiciaire à charge du capitaine incriminé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner