Kalemie : des déplacés en provenance du Sud-Kivu affluent à Bendera

Distribution d'aide humanitaire aux déplacés à l'Est

Distribution d'aide humanitaire aux déplacés à l'Est

Environ 630 personnes, en provenance du Sud-Kivu, sont arrivées les 24 et 25 octobre dernier à Bendera, une localité du Nord-Katanga située à 120 kilomètres de Kalemie. Une mission mixte district du Tanganyika- Monuc et agences onusiennes s’y est rendue samedi pour évaluer la situation, rapporte radiookapi.net

Selon des sources, ces déplacés disent fuir leurs villages de Tulongo et de Ngalula à cause des affrontements entre des Mai-Mai et des éleveurs Banyamulenge. Ces affrontements opposent les deux parties depuis le 23 octobre dernier. Un déplacé raconte : « Les vaches sont à la base de ces combats, Les Mai-Mai voulaient arracher leur bétail aux Rwandophones. Ceux-ci ne se sont pas laissé faire. C’est ça la raison des affrontements. C’était à Tolobgo et à Lubitshako. Les Rwandophones, avec leurs vaches, étaient en train de traverser la rivière Lubitshako. Les Mai-Mai, eux, se trouvaient sur l’autre rive de cette rivière. »

Pour sécuriser ces déplacés ainsi que les autochtones de la zone de Bendera, la Monuc y a déployé depuis quelques jours une base de soldats béninois. Le commissaire de district de Tanganyika, accompgané des membres du conseil de sécurité et des délégués de la Monuc et d’autres membres du système des Nations Unies, ont pu rencontrer, samedi, à Mapanda, une autre localité de la région située à trois kilomètres de Bendera, d’autres déplacés en provenance du Sud-Kivu. Ces derniers ont trouvé refuge notamment dans un temple de l’Eglise catholique de la place.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner