Bunia : violences sexuelles, Rejusco réfléchit sur les mécanismes de protection des témoins des victimes

Sensibilisation contre les violences sexuelles et le VIH/Sida

Sensibilisation contre les violences sexuelles et le VIH/Sida

Trente personnes, notamment des juges, des magistrats, des membres d’ONG locales de lutte contre les violences sexuelles, participent à une table ronde organisée par la « Restauration de la Justice à l’Est de la RDC », Rejusco en sigle. Objectif : réfléchir sur les mécanismes de protection des témoins des victimes de violence sexuelle, rapporte radiookapi.net

Selon Me Désiré Simbi, coordonnateur de la Rejusco en Ituri, l’objectif de la table ronde est aussi de maximiser, au niveau des instances judiciaires locales, le nombre de dossiers en rapport avec les violences sexuelles. « Au niveau de la prise en charge médicale ou psychologique, beaucoup de cas de violences sexuelles sont recensés. Mais très peu de cas arrivent au niveau de la justice. Il a été remarqué que parmi les causes, c’est la crainte des victimes, des témoins craignant des représailles ou des menaces des auteurs ou de certaines familles des auteurs. Il fallait donc voir comment protéger ces victimes afin qu’elles amènent ces cas en justice. D’abord au niveau des ONG qui les reçoivent directement. Le principe de la confidentialité, il y a des éléments qu’il ne faut pas dévoiler… Au niveau des institutions judiciaires, le huis clos peut protéger par exemple l’intimité même de la personne », explique Me Simbi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner