Kinshasa : vignettes, le recouvrement forcé repoussé à la semaine prochaine

Boulevard du 30 juin, Kinshasa/RDC

Boulevard du 30 juin, Kinshasa/RDC

« L’opération vente des vignettes n’est pas suspendue. Elle continue mais désormais avec des pénalités ». C’est ce qu’explique M Kakwata, DG ad intérim de la DGRK (Direction générale des recettes de Kinshasa), au regard de la situation sur terrain. En revanche, les agents contrôleurs de cette régie financière ne sont pas descendus sur terrain ce lundi dans la matinée, à travers la ville de Kinshasa, a constaté radiookapi.net

Le Directeur général ad intérim de la DGRK précise que les propriétaires des véhicules ont jusqu’à samedi pour régulariser leur situation dans la capitale. Il renchérit : « Le contrôle à proprement parler commence dès lundi prochain. La vignette est passée de 30 à environ 70 dollars américains Par ailleurs, sa vente se fait tout au long de la semaine en cours avec une pénalité de 25 % ». Cette mesure sera être durcie dès lundi prochain. Selon M. Kakwata, joint par radiookapi.net, la pénalité sera doublée la semaine prochaine, passant de 25% à 50%.

Dans les différents points de vente de la taxe à travers la ville, l’opération n’a pas eu lieu toute la matinée de ce lundi. Les agents commis à la vente de la vignette ont affirmé attendre l’autorisation de la hiérarchie pour prendre de nouvelles dispositions. Les transports en commun ont fonctionné normalement ce lundi. Cependant, dans certaines parties de la ville, des transporteurs ont garé pour un temps leurs véhicules, préférant voir l’évolution de la situation dans la journée. Ils avaient peur des contrôleurs de la vignette. Cette situation a été perceptible à Pascal notamment, selon certains témoignages.
En attendant le recouvrement forcé le lundi prochain, les propriétaires des véhicules bénéficient d’une rallonge. Quant à l’achat de la vignette, la DGRK exige des pénalités.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner