Mahagi : Ukebu vidé de ses habitants, après l'assassinat d'un policier

Le village Ukebu, situé à environ 10 kilomètres de Mahagi-centre, est déserté, vidé de toute sa population depuis la nuit de mardi. Les habitants de ce village ont été attaqués par leurs voisins du village Ongodjo, dans le district de l’Ituri, en Province Orientale. A la base de ces incidents : le meurtre à Ukebu d’un policier ressortissant du village Ongondjo, rapporte radiookapi.net

Cinquante cases ont été incendiées au village Ukebu par les habitants du village Ongondjo. C’est pour venger un policier originaire de leur village, tué à coups de machette par les habitants d’Ukebu, selon l’administrateur de territoire de Mahagi. Le drame est parti d’une dispute autour d’une dette. Le policier assassiné et un de ses collègues buvaient mardi dans un débit de boissons au marché d’Ukebu. Ils n’auraient pas supporté qu’un opérateur économique de la place leur exige de payer une dette. Se servant de leurs armes pour résister, ces deux policiers ont blessé par balle deux civils. Cet incident a donné lieu au grabuge. Les habitants d’Ukebu se sont rués sur les trois policiers et et ont pu tuer l’un de deux à coups de machette. Les autorités locales sont déjà arrivés sur le lieu du drame. Elles cherchent à calmer la tension entre les habitants de deux villages.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner