Luiza : des revendeurs de carburant se plaignent des tracasseries

Citerne de carburant

Citerne de carburant

Les revendeurs de carburant du territoire Luiza, situé à 200 kilomètres de Kananga, au Kasaï Occidental, se plaignent des tracasseries de la part d’un commandant de la police des mines et hydrocarbures de ce territoire. D’après ces revendeurs joints par radiookapi.net, une taxe de 20.000 Francs congolais leur est exigée mensuellement alors qu’ils disent être en ordre avec tous les documents exigés par les services compétents, rapporte radiookapi.net

L’administrateur assistant de Luiza a confirmé l’information. De leur coté, les responsables provinciaux de la police des hydrocarbures disent ne pas être pas informé de la situation.
Selon le président des revendeurs de carburant de Luiza, sur les cinquante membres que comptait son association au mois d’octobre, il n’en reste plus que sept. Les autres ont simplement abandonné cette activité à cause des tracasseries de la police des mines et hydrocarbures du territoire, affirme-t-il. Cette situation entraîne déjà des conséquences. Le prix de carburant a pris de l’ascenseur à Luiza. Un litre d’essence est passé de 1500 Francs congolais à 3000 Francs congolais. L’administrateur assistant de Luiza se dit indigner de la situation. Selon lui, le commandant de la police des hydrocarbures indexé détiendrait un cachot propre pour tracasser la population. Il affirme avoir transmis plusieurs rapports à toute la hiérarchie politico administrative et policière de la province, sans succès. Le responsable de la police des mines et hydrocarbures basé à Kananga, le Major Odon Ngangolo déclare ne pas être informé officiellement de la situation qui prévaut à Luiza. Toutefois, il a promis de mener des investigations à ce sujet.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner