BDEGL : Les bailleurs se disent favorables à sa relance, mais posent des conditions

La réunion sur la relance des activités de la banque de développement des Etats des grands lacs (BDEGL), a pris fin vendredi tard dans la soirée à Goma, dans la province du Nord kivu. Les experts sont venus du Rwanda, Burundi, RDC, Belgique et de la Banque africaine de développement. A l’issue des concertations de deux jours, les bailleurs ont posé certains préalables avant toute reprise. Parmi ces préalables, le recouvrement des créances détenues par les Etats membres de la BDEGL, rapporte radiookapi.net

Autres préalables posés par les experts : la recapitalisation, la réforme, la restructuration et la dépolitisation de la BDEGL.
Les principaux bailleurs de fonds, dont la Belgique et la Banque Africaine de développement, sont prêts à financer la relance des activités de la BDEGL, selon leurs représentants à cette rencontre. A ce propos, un acte d’engagement a été signé à la fin des travaux. Toutefois, les bailleurs ont conditionné le nouveau financement par l’apurement des dettes contractées par les trois Etats membres, le Rwanda, le Burundi et la RDC. Les ministres des finances de ces pays reçu le mandat de recouvrer un montant d’environ 2 millions de dollars américains de créance, auprès de la SINELAC, (la société internationale d’électricité pour les pays des grands lacs), propriétaire du barrage Ruzizi 2, et à la Regideso (Régie des eaux) de la RDC. rnLa réaction de la RDC ne s’est pas fait attendre. Son délégué à cette rencontre, M. Ntumba Lwamba qui est aussi secrétaire exécutif permanent adjoint de la BDEGL, a promis que son pays va apurer une partie de sa dette vers la fin du mois de janvier 2010, sans toutefois précisé le montant.
Dans le cadre de la relance projetée, les ministres des finances du Rwanda, de la RDC et du Burundi ont décidé de faire de la BDEGL une institution de financement du développement et de coopération économique. Ainsi, la banque sera utilisée pour favoriser la coopération économique entre les trois Etats membres par le financement des projets communautaires communs. Pour assurer la réussite de cette relance, les experts ont recommandé que les banques centrales des Etats membres suivent scrupuleusement les dispositions adoptées au cours de cette réunion.

La BDEGL a pour objectif principal de mobiliser des ressources financières en vue de financer des projets dont l’objet est la poursuite de l’intégration économique et le développement de la sous-région des Grands Lacs. Elle a été créée en 1977. Son siège se trouve à Goma, en RDC. Ses activités sont en veilleuse depuis 1989.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner