Masisi : défection dans les rangs des FARDC, une soixantaine de soldats disparaissent avec tout leur armement

Fin de formation commandos à Kindu

Fin de formation commandos à Kindu

Il s’agit des éléments qui étaient basées à Kasopo. Ils ont fait la défection dans la nuit de mercredi à jeudi dernier avec à leur tête trois officiers. Ils ont disparu avec toutes leurs armes, individuelles et lourdes, rapporte radiookapi.net

Mais, selon le commandant des opérations Kimia 2 du Nord-Kivu, il ne s’agirait pas d’une défection. Il s’agirait plutôt d’un repli, à la suite d’une attaque d’hommes en armes dans la nuit de mercredi à jeudi. Il affirme même être en contact permanent avec les trois officiers qui ont promis de regagner Masisi-centre dans les heures qui suivent.

Samedi dernier, 200 hommes du 211e bataillon et un autre officier avaient déjà faussé compagnie aux FARDC toujours dans le Masisi. Certaines sources suspectent le lieutenant-colonel Emmanuel Singi Umva de s’être allié aux FDLR. Cette coalition serait même responsable d’une attaque dimanche dernier à Kibati, à une vingtaine de kilomètres du chef-lieu de Masisi. Sur place, ils ont emporté toutes les armes appartenant aux FARDC avant de se retirer dans la forêt.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner