Kasaï-Oriental : les habitants de Mwene-Ditu préfèrent l’eau des puits à celle de la Regideso

Les habitants de Mwene-Ditu, dans le Kasaï-Oriental, consomment davantage de l’eau tirée des quelque deux-cents puits traditionnels creusés dans cette cité, que de l’eau potable desservie par la Régie de distribution des eaux (Regideso).

Au cours d’une journée de réflexion organisée, jeudi 7 février, par les dirigeants de la Regideso, avec les représentants des habitants de Mwene Ditu, les participants ont expliqué cette situation par l’irrégularité de desserte en eau potable par la Regideso, ainsi que le faible pouvoir d’achat de la population.

Selon cette entreprise, qui dit travailler à perte, elle enregistre chaque mois un manque à gagner de près de 11 millions de FC (près de 12 000 USD) à Mwene Ditu. Les participants à cette journée de réflexion ont recommandé aux autorités de ne plus autoriser la création de nouveaux puits Il a aussi été recommandé à la Regideso d’améliorer sa desserte en eau potable.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner