Le taux élevé des maladies infantiles menace le développement du Kasaï Occidental

La division provinciale de la Santé du Kasaï Occidental révèle que depuis le 1er janvier 2013, cinquante-huit enfants sont décédés de la rougeole sur plus de deux milles quatre cents cas rapportés. Le tétanos néo-natal a causé vingt-trois décès sur vingt-huit cas notifiés. Ce taux élevé de maladies qui frappent les enfants de zéro à cinq ans menace le développement de la province, a déclaré lundi 22 avril à Kananga Valentin Bope, le médecin inspecteur provincial intérimaire.

Le paludisme a fait six cent vingt-deux victimes sur plus d’un millions six cent mille cas notifiés. Plus de vingt-huit milles cas de diarrhée ont été enregistrés, plus de huit mille cas de malnutrition aiguë globale ainsi que plus de soixante-dix milles cas rapportés d’infections respiratoires aiguës dont la pneumonie. Ces infections ont entrainé cinquante-trois décès.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner