Equateur : l’OMS redoute des cas de fièvre hémorragique virale à Ingende

Le bureau de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Mbandaka (Equateur) redoute des cas de fièvre hémorragique virale après la mort, il y a trois jours, d’un malade présentant des symptômes de cette pathologie.

Selon le Dr Jacob Mosale Kondo, médecin à l’OMS, le malade, qui est arrivé dans la capitale provinciale en provenance du territoire d’Ingende, est décédé puis a été inhumé sans qu’aucun prélèvement n’ait été effectué.

«Nous parlons encore de fièvre hémorragique virale, dont il existe plusieurs sortes. On ne sait pas encore si c’est l’Ebola», a-t-il tenu à préciser.

Toujours selon l’OMS, deux autres cas suspects de cette maladie, dont les porteurs sont aussi décédés, ont été enregistrés dans le même territoire d’Ingende, à 180 Km au sud de Mbandaka.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner