Maniema : 750 malades du Sida sans assistance psycho-sociale à Lubutu

Sept cent cinquante personnes vivant avec le VIH/Sida (PVV) sont sans assistance psycho-sociale à l’hôpital général de référence de Lubutu (Maniema). Le médecin directeur de cette structure sanitaire, Dr Onoya Emongo, a indiqué, mercredi 4 décembre, que depuis le départ de l’ONG Médecins sans frontières (MSF) en 2011, ces malades ne bénéficient plus de cette prise en charge.

« Ce sont pour la plupart des patients très démunis et abandonnés. Ils doivent avoir des moyens pour la survie. Jusque là, on n’a pas encore trouvé un partenaire qui peut prendre les patients en charge de manière psycho-sociale », a affirmé Dr Onoya Emongo.

Il a demandé aux organisations internationales et au gouvernement de leur venir en aide.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner