Katanga : 13 décès maternels en 6 mois dans la zone de santé de Kamina

Treize femmes ont trouvé la mort entre janvier et juin 2014 en accouchant dans la zone de santé de Kamina, au Katanga. Le chef du service Genre, Famille et Enfant du district de Haut Lomami attribue la faute aux médecins qui, selon elle, ne sont plus permanents dans les centres de santé de l’Etat. De son côté, le médecin directeur de l’hôpital général de Kamina, Docteur Cabral Nawej, estime que la responsabilité incombe aux femmes enceintes qui arrivent trop tard dans les structures de santé.

«Il y a les trois R : retard d’arrivée au centre, retard dans la prise de décision et retard dans le transfert. Vous trouverez qu’elles [les femmes enceintes] ont eu à traîner quelque part, soit dans des structures non autorisées, soit chez des matrones à la maison», a-t-elle expliqué.

La Dr Nawej reconnaît cependant un problème de matériel au niveau de son hôpital, sans préciser lequel, qui aurait empêché la prise en charge correcte de certaines femmes.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner